Historique DVD | DvdVierge.fr

Historique DVD

Physiquement, les DVD ont pratiquement la même apparence que les CD puisque leurs dimensions sont les mêmes (un disque de 120 millimètres de diamètre ou moins souvent de 80 millimètres). Cependant sur le plan technique, les principales différences résident dans le format d’encodage employé et la densité des informations inscrites sur le disque. Le laser employé utilise une longueur d’onde de 635/650 nm pour une ouverture numérique de 0,60 , ce qui permet un écart de piste de 740 nm et une longueur minimale d’alvéole de 400 nm, le diamètre du spot laser étant de 650 nm.

Né en 1995, il s’est imposé à la place de la cassette VHS, et cela pour plusieurs raisons :
• facilité d’utilisation et souplesse d’usage : pas de rembobinage contrairement aux cassettes, possibilité d’accéder directement à un point précis du film, chapitrage, accès à des bonus ; possibilité de voir le film en différentes langues avec ou sans sous-titrage.
• qualité de l’image très supérieure, et surtout stabilité de cette image : les images sur VHS sont très vite dégradées après seulement quelques lectures ;
• on peut y stocker sept fois plus de données que sur un CD (soit 4,7 Go ou 4,38 Go), voire plus si le DVD est en double couche ;
• le prix des graveurs et des consommables vierges (le DVD en lui-même) est peu élevé ; la simplicité de fabrication, comparativement à un magnétoscope et ses consommables, en font des instruments moins dispendieux, plus fiables et plus robustes que leurs prédécesseurs ;
• le gain d’espace, s’il n’est pas une raison fondamentale de l’essor du DVD, n’en reste pas moins un avantage fondamental pour l’utilisateur ayant une grande collection de DVD.

Le DVD a marqué le début d’une nouvelle ère dans le cinéma à la maison. Au temps de la VHS, l’amateur cinématographique ne trouvait généralement que le film lui-même sur la cassette et, mais plus rarement, des bonus en nombre très restreint. De plus il peut goûter sur le même support à la version originale et à la version dans sa langue, avec ou sans sous-titrage. Désormais, on peut trouver en plus du film qui est d’assez bonne qualité, des bande-annonces, des making-of, des interviews et même parfois des jeux. On trouve aussi sur support DVD des concerts musicaux, des séries télé, des vidéo-clips, des spectacles d’humoristes, des séances de gym, etc.

Source : wikipedia.com